Un homme soupçonné d'arnaquer des femmes sur un site de rencontre

Suicide site de rencontre

Contenu

    suicide site de rencontre

    Des cas de chantage ont également été signalés. Deux suicides pourraient être liés au piratage de ce suicide site de rencontre de rencontres extraconjugales, dont les données ont été publiées sur Internet la semaine dernière.

    suicide site de rencontre

    La police a élargi son enquête à la suite de ces suicides et de ces chantages. Le site avait été piraté en juillet et la société propriétaire, Avid Life Media, avait alors reconnu une faille de sécurité sur ses serveurs.

    suicide site de rencontre

    L'exploitant basé au Canada s'était vu "ordonner de fermer définitivement les sites Ashley Suicide site de rencontre et Established Men" sous peine de voir publier "toutes les données des abonnés, y compris leurs fantasmes sexuels, leurs transactions par cartes bancaires, leurs identités et adresses", selon le message des pirates informatiques en juillet.

    C'est "un groupe de criminels", a ajouté le policier au sujet de "The impact team". Le groupe, qui a comparé vendredi le site Ashley Madison à un "trafiquant de drogues qui abuse des accros", pourrait encore faire parler de lui : celui-ci a menacé de mener de nouvelles attaques, affirmant détenir encore dix fois plus de données, soit " Go de courriels d'employés du site, NDLR et de documents du réseau interne".

    Preuve du crédit accordé à ces propos, Avid Life Media, fondée à Toronto ena offert une récompense de